En vidéo: analyse d'une cérémonie symbolique

« I, John Fitzgerald Kennedy, solemnly swear that I will faithfully execute the office of President of the United States. » C’est sur cette phrase – ici prononcée en 1961 – que chaque président américain s’est traditionnellement engagé, depuis 1789, à devenir le commandant en chef des États-Unis.

Mais chaque président a-t-il toujours vraiment prononcé en conclusion « So help me God » ? Et pourquoi les discours inauguraux sont-ils aussi marquants ? Regard analytique sur cette cérémonie ayant force de symbole dans l’idéal démocratique du pays.

 

À voir en vidéo