Kirghizstan: l'armée lève les barricades

Och — L'armée du Kirghizstan a levé hier dans le calme les barricades bloquant l'accès aux quartiers ouzbeks dévastés à Och, épicentre des récentes violences interethniques dans le sud, où un premier avion chargé d'aide humanitaire est arrivé.

La communauté ouzbèke n'a pas opposé de résistance aux militaires lors de cette opération et les autorités kirghizes n'ont pas insisté sur le déblayage des quelques barrages restants dans cette deuxième ville du pays.

Le maire d'Och avait donné jusqu'à 12h pour la levée de ces barricades qui bloquent l'accès aux quartiers ouzbeks ravagés par les émeutes, faute de quoi les autorités menaçaient de «recourir à la force».

Un premier avion du haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) chargé d'aide humanitaire est arrivé hier, à Och, et un deuxième appareil est attendu pour acheminer au total 80 tonnes de matériel, selon le HCR. Ces deux chargements doivent permettre de venir en aide à environ 15 000 personnes, selon le HCR. Quelque 240 tonnes d'aide ont par ailleurs été transportées en Ouzbékistan voisin, qui a accueilli des centaines de milliers de réfugiés en provenance de Kirghizstan.

À voir en vidéo