L’ouragan «Irma» frappe durement Cuba

Le centre et l’est de Cuba ont été durement touchés par l'ouragan «Irma».
Photo: Adalberto Roque Agence France-Presse Le centre et l’est de Cuba ont été durement touchés par l'ouragan «Irma».

Cuba — L’ouragan Irma a arraché des toits de maisons et inondé des centaines de kilomètres de rivages lorsqu’il a ratissé la côte nord de Cuba après avoir dévasté des îles des Caraïbes et tué, jusqu’à présent, 22 personnes.

Alors qu’Irma a quitté Cuba en fin de soirée samedi, dirigeant ses vents de 195 km/h vers la Floride, les autorités de l’île tentaient d’évaluer les dégâts et indiquaient qu’il y avait des dommages importants sur la côte nord du pays, où plusieurs hôtels et stations balnéaires sont situés.

Le centre et l’est de Cuba ont aussi été durement touchés.

En début de nuit dimanche, le gouvernement n’avait fait état d’aucun mort, alors que les autorités cubaines tentaient de dégager les routes bloquées par les débris et restaurer le courant.

Les citoyens sont priés d’éviter les rues de La Havane au moins jusqu’à lundi.

1 commentaire
  • Gilles Bonin - Abonné 10 septembre 2017 11 h 45

    Les risques à connaître

    Les situations peuvent être tristes et même dramatiques. Pour les voyageurs qui se lamentent, je leur dirai: 1- On ne voyage pas dans ces parages d'août à novembre, sauf en prendre le risque; 2- Quand vous y êtes, vous n'avez pas plus de droits que les habitants sur place à un traitement particulier pour «vous sauver».