Harcèlement: un député britannique suspendu

Londres — Un député du Parti travailliste a été suspendu, nouvelle tête à tomber dans le scandale du harcèlement sexuel qui touche la classe politique britannique, après la démission du ministre de la Défense Michael Fallon. Le député Kelvin Hopkins, 76 ans, a été suspendu en raison d’allégations sur son comportement envers une jeune militante. L’incident se serait déroulé en 2014 : « Il m’a prise dans ses bras pour me dire au revoir, m’a tenu trop près et a frotté son entrejambe contre moi, ce qui m’a révoltée », a témoigné Ava Etemadzadeh. Vendredi, de nouvelles accusations ont été portées contre le démissionnaire Fallon. À Andrea Leadsom, qui se plaignait d’avoir les mains froides, il aurait répondu : « Je connais un endroit chaud où les mettre », selon The Sun. Des assertions qu’« il dément complètement ». Sous pression, la première ministre Theresa May a présenté vendredi un « nouveau code de conduite » applicable aux membres de son parti.