Incursions poétiques: «L'île déserte»

Acide Ludique est un poète et slameur habitant la Ville de Québec. En 2021, il a obtenu la médaille d’argent au Grand Slam de la Ligue québécoise de slam.
Photo: Francis Vachon Le Devoir Acide Ludique est un poète et slameur habitant la Ville de Québec. En 2021, il a obtenu la médaille d’argent au Grand Slam de la Ligue québécoise de slam.

À l’occasion du Mois de la poésie, Le Devoir, avec la complicité du Bureau des affaires poétiques, donne à lire un poème chaque semaine. Pour cette deuxième de cinq semaines : L’île déserte, d’Acide Ludique.

L’île déserte

Mon lit est une île déserte

 

Où mon corps dans des élans plus ou moins habiles se jette

Je roule ma chair sur ses plages

 

De tissu et de mousse jusqu’à ce qu’il m’éjecte

Alors je hisse les voiles, me glisse au large

 

Mais les vagues me ramènent sans exception

Et parfois dans un triste naufrage

 

Mon lit est une île déserte

Je l’ai exploré de long en large

Je m’y sens en marge

Tournant tel un lion en cage

 

Je veux dialoguer avec les monstres en bas et quand on s’engage

Je n’ai pas le bon langage

Au fond je m’enfarge dans des sables mouvants

Laissant des traces à tout vent dans cet équilibre instable souvent

Mon lit est une île déserte

 

Un purgatoire tout de draps recouvert

Un sanctuaire de béton gisant sur un tas de poussière

 

Un abri temporaire contre les intempéries

Une gare sans horaire, un microcosme où le temps périt

 

Je suis le maître des lieux, monarque sans sujet mais je n’ai pas le contrôle de tout

Je sais les chemins escarpés qui mènent au sommeil et la vue en vaut le coup

 

De tempérament sédentaire, j’ai établi mon campement dans une moitié

Affrontant les assauts de l’hiver avec des armures de flanelle et de coton ouaté

Parfois une autre âme vient s’y échouer et on mélange nos solitudes

Ça dérange les habitudes

 

Cette étrange béatitude

On y allume des feux de joie

 

Avec un peu d’elle, un peu de moi

Des étincelles entre les doigts

 

Puis la mer vient reprendre ses droits

Dès que mes pieds touchent le sol

 

Je me lance dans des courses folles

Jusqu’aux heures où le jour s’étiole

Et si je m’égare dans le brouillard du monde, j’ai un repère facile

Il y a toujours mon lit comme terre d’asile

L’auteur

Acide Ludique est un poète et slameur habitant la Ville de Québec. En 2021, il a obtenu la médaille d’argent au Grand Slam de la Ligue québécoise de slam.


À voir en vidéo