En bédé

Les bédéistes Jean-Paul Eid (à gauche) et Diane Obomsawin, alias Obom
Illustration: Trevor Yardley-Jones Les bédéistes Jean-Paul Eid (à gauche) et Diane Obomsawin, alias Obom

De quoi sera fait le monde d’après ? C’est la question lancinante qui occupe tous les esprits au moment où la planète se déconfine. Le Devoir a demandé à des gens de lettres, habitués de jongler avec les idées, les images et les mots, de lui dessiner quelques demains possibles. Des dessins de Jean-Paul Eld et Diane Obomsawin.
 




JEAN-PAUL EID
Illustration: Trevor Yardley-Jones

Auteur phare de la revue Croc où il a dessiné pendant 10 ans les aventures de Jérôme Bigras, Jean-Paul Eid a publié de nombreux albums primés, dont Memoria et La femme aux cartes postales. Son dernier roman graphique, Le petit astronaute, est sorti cette année. 

 
Illustration: Jean-Paul Eid

 


 

 
DIANE OBOMSAWIN
Illustration: Trevor Yardley-Jones

Diane Obomsawin, alias Obom, bédéiste et cinéaste d’animation, vit à Montréal. Elle publie ses bandes dessinées à la maison d’édition de poésie L’Oie de Cravan et en anglais chez Drawn & Quarterly. Elle a réalisé plusieurs films d’animation à titre de cinéaste indépendante et sept oeuvres d’auteur, en collaboration avec l’Office national du film du Canada.

Illustration: Diane Obomsawin



À voir en vidéo