Le Fil rouge. Design nordique.

L’esthétisme au quotidien. Dans les lignes d’une tapette à mouches comme dans celles d’un fauteuil. Oui, les sociétés nord-européennes, plus spécifiquement danoise, suédoise, norvégienne et finlandaise, aiment le beau, l’élégant, le bien fait, le naturel et le durable. D’où cet ouvrage, qui rend hommage aux artisans d’un design qui leur facilite la vie et l’embellit. S’échappant en première de couverture, des fils rouges rappellent le besoin vital de contrastes d’une Scandinavie et d’une Finlande aux horizons pâles, où une touche de vermillon est fort bienvenue pour les égayer. Surtout quand, l’hiver, sévit la déprime des jours courts. Ceci expliquant cela, vive le célèbre imprimé Unikko (« coquelicot ») de la « robe de Marie », ou Marimekko ! Au fil des pages, plus de 200 pièces de mobilier, des ustensiles de cuisine et d’autres articles de tous les jours sont présentés : des articles faits main (ah, la délicate verrerie du Finlandais Oiva Toikka pour Iittala !), d’autres en série (bonjour, IKEA), et jusqu’à des jeux sur ressort destinés à des aires publiques pour enfants. Dans ces sociétés où le rude climat favorise les rencontres à domicile et la célébration de fêtes comme le solstice d’hiver, les beaux objets qui reprennent les motifs de contes et de légendes séculaires ont aussi pour fonction de rapprocher les gens. En tout cas, ici, sur une table à café, Le fil rouge suscitera assurément l’intérêt de vos invités !

Le Fil rouge. Design nordique.

★★★★

Phaidon, 2017, 288 pages