Une fréquentation élevée pour la Maison de la littérature de Québec

Photo: Maison de la littérature de Québec

Depuis son ouverture, la Maison de la littérature de Québec a accueilli plus de visiteurs que l’ancienne bibliothèque Vieux-Québec en accueillait en une année entière. Près de 44 000 personnes en ont en effet franchi le seuil entre le 8 octobre et le 31 décembre 2015. La toute jeune Maison de la littérature de Québec, qui a ouvert ses portes cet automne, entame sa deuxième saison d’existence avec une foule de partenariats, dont le Mois de la poésie, le Mois de la francophonie et le Salon international du livre de Québec.

Elle offrira quelque 60 rendez-vous littéraires au cours des prochains mois. Mentionnons, parmi ceux-ci, Images invisibles, un spectacle dans l’obscurité proposé par le groupe Rhizome. En mars suivra un minifestival autour de Bernard Heidsieck, le « poète sonore et plasticien », mort en 2014. Les Ami.e.s imaginaires proposent pour leur part le spectacle Lueurs.

Toujours en mars, une série de spectacles prend l’affiche dans le cadre du Mois de la poésie ; La gueule à la beauté, de Sophie Jeukens, et Grand jeté d’encre, sur les mots de l’auteure Anne Peyrouse, présentés en programme double, pour ne nommer que ceux-là. Le spectacle Elles/au plus beau du jour portera pour sa part la parole des femmes, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, le 8 mars.

En mars et en avril, la maison propose une série de conférences, dont une portant sur la relation de Jules Verne avec le Canada, donnée par Guillaume Pinson, professeur à l’Université Laval. Laure Morali, qui a entrepris une résidence de création de trois mois à la Maison de la littérature, nous mettra en appétit de son prochain roman avec un spectacle intitulé Les quatre directions, le 25 février.

On accueille également diverses tables rondes, discussions et ateliers sur le thème de la littérature et de la création littéraire. Le 13 février, par exemple, réunira les différents lauréats des prix du Gouverneur général de 2015: Nicolas Dickner, Louis-Philippe Hébert, Patrick Doyon, Paul Gagné, André Marois, et Lori Saint-Martin.