Les Juifs de Québec. Quatre cents ans d’histoire, sous la direction de Pierre Anctil et Simon Jacobs

Si elle n’a jamais dépassé les 500 individus, la communauté juive n’en a pas moins joué un rôle important dans l’histoire de la Vieille Capitale depuis l’arrivée en 1760 de Samuel Jacobs, fournisseur de l’armée britannique. Commerçants installés dans la basse-ville, les premiers immigrants juifs venus d’Écosse et d’Angleterre furent suivis à la fin du XIXe siècle de coreligionnaires de rite ashkénaze provenant de Russie et d’Europe de l’Est, dont les plus connus sont Maurice Pollack, pionnier des magasins à grande surface, et Léa Roback, militante syndicale et féministe. En fort déclin démographique, la communauté juive de Québec a reçu ces dernières années le renfort de Juifs sépharades d’Afrique du Nord. Pierre Anctil et ses collaborateurs ont réussi leur pari d’une évocation à la fois vivante et contrastée de l’histoire de cette communauté, entrecoupée de témoignages émouvants, la plupart en anglais. L’ouvrage est illustré de nombreuses images d’archives.

Les Juifs de Québec. Quatre cents ans d’histoire

Sous la direction de Pierre Anctil et Simon Jacobs, Presses de l’Université du Québec, Québec, 2015, 244 pages