Grande bibliothèque - Trois lamelles de verre éclatent

Trois nouvelles lamelles de verre sont tombées de l'édifice de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), du côté du boulevard de Maisonneuve, hier en début d'après-midi.

Selon Claire-Hélène Lengellé, des relations publiques de BAnQ, une première lame a d'abord éclaté dans son socle, sans doute à cause des grandes variations de température des derniers jours. En tombant, les éclats de verre se sont accumulés dans deux gouttières, à l'arrière de la paroi, provoquant la chute de deux autres lamelles, la dernière étant au ras du sol. Le Service des pompiers de la Ville de Montréal a été dépêché sur les lieux.

Toujours selon les relations publiques de BAnQ, les trois lamelles sont tombées dans l'aménagement paysager prévu à cette fin, qui a été terminé au printemps dernier, ce qui confirmerait la sécurité de l'aménagement approuvé par la Régie du bâtiment du Québec. Seuls des éclats de la lamelle la plus basse ont été trouvés sur le sol, à côté de l'aménagement. Comme c'est le cas à chaque chute d'une lamelle de verre, une enquête sera menée pour établir les circonstances exactes de l'événement et les conditions de sécurité qui l'ont entouré.

De son côté, l'arrondissement Ville-Marie a porté le dossier devant la Régie du bâtiment du Québec, qui a approuvé le projet d'aménagement paysager. C'est la Régie du bâtiment qui est «ultimement responsable» des dégâts, explique Jean-Yves Duthel, responsable des relations publiques pour l'arrondissement Ville-Marie.

L'aménagement paysager qui borde la Grande Bibliothèque, et qui sert également de périmètre de sécurité, a coûté autour de 500 000 $. C'est l'arrondissement qui a déboursé cette somme, tirée à même l'argent remis par BAnQ pour assumer les frais d'occupation du trottoir du périmètre de sécurité qui a précédé ces aménagements, selon Jean-Yves Duthel.

Depuis sa création, la Grande Bibliothèque a vu tomber une douzaine des quelque 6200 lamelles de verre trempé qui couvrent ses murs. On croit par ailleurs que les chutes devraient diminuer avec le temps. On estime en effet à moins de 0,5 % les risques d'éclatement du verre trempé soumis à des variations de température élevées, explique Mme Lengellé. Selon elle, il y avait maintenant plus d'un an qu'aucune lamelle n'était tombée de l'imposant édifice.
2 commentaires
  • André Champagne - Inscrit 3 septembre 2008 08 h 50

    Le comble de l'incompétence et de l'attente bureaucratique

    Nous aurons de l'action dans ce dossier lorsqu'une personne sera sérieusement bléssée par une de ces fameuses 6200 lamelles.

  • Jacques Lafond - Inscrit 3 septembre 2008 09 h 40

    Lamelles

    C'est pas grave. Il y a quelques lamelles qui sont tombées, et quelques autres tomberont encore. Puis après. On s'en balance. Notre grande bibliothèque de Montréal est un franc succès, et est d'une utilité incontestable. Bravo ...