Faîtes accomplis

Le titre peut laisser croire qu'il s'agit d'un tour du monde de l'ensemble des plus impressionnantes montagnes du globe, mais tel n'est pas le but de l'exercice. Exit les Alpes, bye-bye les Rocheuses, ciao les Dolomites: dans Montagnes - Les grandes oeuvres de la Terre, on prend surtout d'assaut les hauts plateaux d'Asie (Ladakh, Himalaya, Tibet, Pamir, Altaï... ) ainsi que quelques massifs d'Amérique du Sud et d'Afrique. Mais quels massifs... Des noms souvent demeurés dans l'ombre gigantesque des Everest, Aconcagua et autres Elbrouz mais qui honorent pourtant de leur relief les fiefs naturels de la planète.

L'intérêt de ce beau livre réside en grande partie dans son contenu écrit, où on s'évertue à expliquer en détail la vie et la mort des montagnes. «Comme les êtres vivants, elles naissent, croissent et succombent à l'assaut du temps. C'est la Terre qui les crée, puis les détruit, au cours de cycles toujours répétés depuis des millions d'années», explique l'auteur, le géologue et tectonicien Paul Tapponnier, une sommité en matière de montagnes ('scusez-la).

Spécialiste de la formation du haut plateau du Tibet et de la collision entre l'Inde et l'Asie, ce maître ès sommets signe ici pour la première fois des textes accessibles à tout un chacun, expliquant l'origine du moindre pli, retraçant la raison d'être de la dernière des stries, dissertant sur la distinction entre «fausses» et «vraies» montagnes.

Toutes ces savantes explications sont accompagnées d'images signées Kevin Kling, une photographe membre de la Royal Geographic Society de Londres qui a consacré 25 ans de sa vie à bourlinguer dans certaines des régions les plus reculées d'Asie, d'Inde, d'Afrique et d'Amérique du Sud. Ses clichés oscillent entre la carte postale aux contours découpés au scalpel et les images au piqué granuleux — parfois un peu trop —, formant du coup une note impressionniste qui ajoute au sentiment d'éloignement de lieux déjà extrêmement reclus. Ensemble, Tapponnier et Kling réussissent alors à nous rapprocher avec maestria de la réalité des montagnes.

Collaborateur du Devoir

Montagnes

Les grandes oeuvres de la Terre

Paul Tapponnier et Kevin Kling

Éditions de la Martinière

Paris, 2006, 320 pages