Canderel fait une offre de 5,7 milliards pour acquérir le fonds immobilier Cominar

Le fonds immobilier Cominar possède 310 immeubles de bureaux, commerciaux et industriels à Montréal, Québec et Ottawa.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Le fonds immobilier Cominar possède 310 immeubles de bureaux, commerciaux et industriels à Montréal, Québec et Ottawa.

La société immobilière Canderel propose de racheter et de privatiser l’important fonds immobilier Cominar pour 5,7 milliards de dollars, ce qui représenterait une transaction majeure dans le secteur de l’immobilier commercial au Québec.

Dans un communiqué transmis dimanche soir, Cominar, qui possède 310 immeubles de bureaux, commerciaux et industriels à Montréal, Québec et Ottawa, annonce avoir conclu une convention d’arrangement avec Iris Acquisition II LP, une entité créée par un consortium dirigé par Propriété Immobilière Canderel.

En vertu de l’entente, l’acquéreur propose de verser 11,75 $ par action, soit une prime de 16,3 % par rapport au cours moyen pondéré en fonction du volume par part de Cominar pour la période de 20 jours ayant pris fin vendredi.

Elle représente également une prime de 63,2 % par rapport au cours de clôture du 15 septembre 2020, soit la veille de l’annonce d’un processus d’examen stratégique par Cominar.

L’opération prévoit que Groupe Mach Acquisition ferait l’acquisition d’immeubles commerciaux et d’immeubles de bureaux d’une valeur d’environ 1,5 milliard de dollars.

La transaction a l’appui unanime du conseil des fiduciaires de Cominar et du comité spécial du conseil, qui est composé de fiduciaires indépendants, précise-t-on.

« Nous estimons que cette opération procure une valeur importante, de la certitude et des liquidités à nos porteurs de parts, et nous sommes persuadés qu’elle est dans l’intérêt supérieur de Cominar », indique René Tremblay, le président du conseil des fiduciaires de Cominar, dans le communiqué.

Le chef de la direction de Canderel, Brett Miller, affirme que la transaction serait également avantageuse pour les locataires de Comirar puisqu’elle mettrait « à profit les ressources de la plateforme de Canderel et d’un groupe d’investisseurs mené par des Québécois ayant pour perspective à long terme d’ouvrir le champ des possibilités de croissance et de développement dans les collectivités où Cominar exerce ses activités ».

Groupe Mach y voit une occasion d’accroître sa « position de chef de file au Québec dans toutes les catégories d’actifs immobiliers » en ajoutant des immeubles de Cominar. « Les propriétés acquises seront incorporées au système d’opérations et de gestion intégré du Groupe Mach dans l’objectif de préserver les intérêts à long terme des diverses parties prenantes », affirme son président et fondateur, Vincent Chiara.

Les parties estiment que l’opération pourrait se clôturer au cours du premier trimestre de 2022.

À voir en vidéo