Investissement Québec appuie Chantier Davie pour un contrat de la Défense

Ce contrat permettra de consolider plusieurs centaines d’emplois bien rémunérés, précise-t-on dans un communiqué du ministère de l’Économie et de l’Innovation.
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Ce contrat permettra de consolider plusieurs centaines d’emplois bien rémunérés, précise-t-on dans un communiqué du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Investissement Québec appuie Chantier Davie Canada pour la réalisation d’un contrat de la Défense nationale en lui versant une contribution financière sous la forme d’un cautionnement d’un montant maximal de 8 millions de dollars.

Cette caution offrira une garantie financière exigée par le gouvernement fédéral pour l’exécution de travaux de maintenance de la première frégate NCSM St-John’s dans le cadre d’une entente initiale de 500 millions de dollars visant l’entretien de trois navires de la Défense nationale.

Ce contrat permettra de consolider plusieurs centaines d’emplois bien rémunérés, précise-t-on dans un communiqué du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

« Ces travaux de maintenance de frégates canadiennes témoignent de la reconnaissance de l’expertise québécoise en construction navale », a déclaré le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, dans un communiqué.

« Notre industrie navale est maintenant prête à devenir un pilier de la reprise économique et de la croissance future du Québec », a de son côté affirmé le président et chef de la direction de Chantier Davie Canada, James Davies.

D’une valeur initiale de 500 millions de dollars, le contrat de cinq ans de la Défense nationale vise la réalisation d’un vaste réaménagement à mi-vie des trois frégates de patrouille de la Marine royale canadienne. Il est prévu que la valeur et la durée de ce contrat augmenteront avec l’ajout de nouveaux lots de travaux.

À voir en vidéo