Olymel ferme une usine à Yamachiche après une éclosion de COVID-19

L’usine, qui fait l’abattage et la découpe de porcs, compte environ 1000 employés au total.
Photo: iStock L’usine, qui fait l’abattage et la découpe de porcs, compte environ 1000 employés au total.

Aux prises avec neuf cas de COVID-19 parmi ses employés, Olymel ferme son usine de transformation du porc à Yamachiche pour deux semaines, a indiqué l’entreprise dimanche à la suite d’une décision prise de concert avec les autorités régionales de la santé publique.

L’usine, qui fait l’abattage et la découpe de porcs, compte environ 1000 employés au total. La compagnie assure que la fermeture temporaire prévue aujourd’hui « n’affecte toutefois en rien la distribution des produits sur les marchés locaux ». Olymel précise qu’elle devra toutefois prendre « les décisions qui s’imposent avec ses fournisseurs ».

« La direction de santé publique recommande à tous les employés qui ont travaillé dans cette usine depuis le 12 mars de se placer en isolement préventif, de surveiller l’apparition de leurs symptômes et d’adopter les mesures de distanciation qui s’imposent pour protéger leurs proches », a déclaré Olymel dans un communiqué dimanche matin.

Olymel, qui compte plusieurs usines d’abattage de porc et de volaille au Québec, a précisé que l’annonce de la fermeture est faite conjointement avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de-la-Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).