Profit en hausse à la Banque Royale

La Banque Royale a expliqué que ces profits avaient été alimentés, entre autres, par une croissance record du secteur des marchés des capitaux.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne La Banque Royale a expliqué que ces profits avaient été alimentés, entre autres, par une croissance record du secteur des marchés des capitaux.

La Banque Royale a annoncé une hausse de son dividende, alors qu’elle dévoilait un bénéfice de 3,5 milliards pour son premier trimestre. La Banque a indiqué qu’elle versera désormais un dividende trimestriel de 1,08 $ par action, alors que celui-ci était précédemment de 1,05 $.

Le profit de la Royale s’est chiffré à 2,40 $ par action pour le trimestre clos le 31 janvier, comparativement à celui de près de 3,2 milliards, ou 2,15 $ par action, du même trimestre un an plus tôt. Le bénéfice ajusté s’est établi à 2,44 $ par action. Le ratio de fonds propres de première catégorie sous forme d’actions ordinaires s’est établi à 12 %.

La Banque a expliqué que ces profits avaient été alimentés par une croissance record du secteur des marchés des capitaux et une solide progression du bénéfice du secteur des services bancaires aux particuliers et aux entreprises. Les activités de gestion de patrimoine et d’assurance ont aussi enregistré une croissance, mais celle-ci a été partiellement contrebalancée par de plus faibles résultats des services aux investisseurs et de trésorerie.

« Nos résultats témoignent de la force tque représentent nos activités diversifiées, notre stratégie ciblée et l’engagement indéfectible de nos collègues pour créer plus de valeur pour les clients tout en positionnant la Banque pour l’avenir », a affirmé dans un communiqué le président et chef de la direction de la Banque Royale, Dave McKay.

« Dans le contexte d’incertitude macroéconomique actuel, nous continuons de miser sur la gestion prudente des risques, de mettre à profit notre envergure et notre situation concurrentielle et d’équilibrer nos investissements dans la technologie et les talents pour assurer une croissance durable à long terme. »