Ciment McInnis remanie sa haute direction

En juillet dernier, l’entreprise Ciment McInnis avait obtenu un financement supplémentaire d’un demi-milliard de dollars.
Photo: Catherine Legault Le Devoir En juillet dernier, l’entreprise Ciment McInnis avait obtenu un financement supplémentaire d’un demi-milliard de dollars.

Ciment McInnis, qui exploite la cimenterie gaspésienne de Port-Daniel, remanie sa haute direction en nommant un vétéran de l’industrie, Baudouin Nizet, comme président et chef de la direction de la société.

Annoncée mardi, cette nomination est déjà effective. M. Nizet, qui a oeuvré chez CRH Canada et Holcim Canada depuis 2006, était jusqu’à tout récemment vice-président de la compagnie de construction albertaine Stuart Olson Building Group. Il succède à Jean Moreau, qui était président de façon intérimaire depuis août 2018.

Ciment McInnis a également nommé Alex Wojciechowski à titre de chef de l’exploitation de l’entreprise.

En juillet dernier, l’entreprise avait obtenu un financement supplémentaire d’un demi-milliard de dollars. La Caisse de dépôt et placement du Québec, qui est le principal actionnaire de la société, avait participé à hauteur de 150 millions. La participation de la Caisse dans Ciment McInnis était évaluée à 57,3 % selon son plus récent rapport annuel.

Ce projet avait été annoncé par le gouvernement péquiste de Pauline Marois en 2014. La facture avait bondi à 1,55 milliard, soit environ 450 millions de plus que prévu, en raison des dépassements de coûts. Investissement Québec et la Caisse avaient engagé 615 millions en prêts et en capital-actions.

Les problèmes avaient entraîné des changements au sein de la direction de Ciment McInnis en 2016. La Caisse avait alors remis de l’argent tout en prenant le contrôle du projet, qui était jusque-là entre les mains de Beaudier, la société d ’investissement de la famille Beaudoin-Bombardier.