Le président de BCE George Cope à la retraite

Âgé de 57 ans, George Cope avait été nommé chef de l’exploitation chez Bell en 2006 à la suite d’un passage chez Telus, où il avait été aux commandes du segment de la téléphonie mobile.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Âgé de 57 ans, George Cope avait été nommé chef de l’exploitation chez Bell en 2006 à la suite d’un passage chez Telus, où il avait été aux commandes du segment de la téléphonie mobile.

Alors que le secteur des télécommunications traverse d’importants changements, BCE devrait se retrouver sous les projecteurs dans la foulée de l’annonce du départ à la retraite en janvier de son président et chef de la direction, George Cope, après presque 12 années en poste.

En annonçant la nouvelle, vendredi, l’entreprise propriétaire de Bell Canada, de CTV et d’une partie de Maple Leaf Sports and Entertainment a fait savoir que le chef de l’exploitation Mirko Bibic prendra la relève de M. Cope. Nommé en octobre dernier, M. Bibic était pressenti pour succéder à M. Cope. Le poste de chef de l’exploitation était vacant depuis que M. Cope l’a occupé avant de remplacer Michael Sabia — l’actuel président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec — en tant que grand patron.

Entre autres, par l’entremise de sa filiale Bell Canada et de sociétés affiliées, notamment Bell Aliant et MTS Bell, BCE a dépensé des milliards de dollars pour les réseaux sans fil de cinquième génération et les réseaux filaires à fibres optiques. De plus, Bell Média — propriétaire du plus grand réseau de stations de radio au Canada, du réseau de télévision CTV et de nombreuses chaînes spécialisées — doit composer avec de nouvelles technologies, une concurrence accrue et des modifications réglementaires éventuelles.

Âgé de 57 ans, M. Cope avait été nommé chef de l’exploitation chez Bell en 2006 à la suite d’un passage chez Telus, où il avait été aux commandes du segment de la téléphonie mobile. Sous sa gouverne, les activités sans fil de Bell ont affiché une importante croissance et l’entreprise a effectué des investissements ainsi que des acquisitions évalués à plus de 15 milliards. Dans un communiqué, il a estimé que le moment était venu pour M. Bibic, âgé de 51 ans, de « faire passer notre entreprise à un prochain niveau ».

À titre de chef de l’exploitation, M. Bibic était responsable de Bell Mobilité, de Bell Marchés affaires ainsi que de Bell Résidentiel et petites entreprises. Comme chef des affaires juridiques de Bell, M. Bibic a également joué un rôle important dans les acquisitions d’Astral Media et de Manitoba Telecom Services, deux des plus importantes transactions stratégiques de la société sous la direction de M. Cope.

Par voie de communiqué, le président du conseil d’administration de BCE, Gordon Nixon, a souligné que M. Cope avait « revitalisé Bell en faisant d’elle un concurrent agile ».

Tim Casey, analyste du secteur des télécommunications chez BMO Marchés des capitaux, a écrit dans une note que M. Cope avait été un dirigeant « extrêmement performant, notamment en ce qui a trait à la création de valeur pour les actionnaires. Nous ne prévoyons aucun changement de stratégie pendant que la société effectue une transition au sein de sa direction. Cela dit, nous nous attendons à ce que les investisseurs s’inquiètent des perspectives à moyen terme de la société, compte tenu du succès de M. Cope. »