Cuba: le tourisme résiste malgré les États-Unis


La Havane — Le nombre de touristes qui visitent Cuba est en hausse, malgré les « campagnes » des États-Unis pour freiner la première activité économique de l’île, ont annoncé vendredi les autorités. Entre le 1er janvier et le 9 août, trois millions de touristes avaient visité ce pays et les prévisions pour la fin de 2018 étaient de cinq millions de visiteurs, contre 4,5 millions en 2017. Ce résultat « s’obtient malgré des campagnes organisées et dirigées par le gouvernement des États-Unis pour réduire le flux de visiteurs américains vers notre pays », a commenté le ministère du Tourisme dans un communiqué. Depuis fin septembre, sa réputation est mise à mal par les États-Unis, qui appellent leurs ressortissants à éviter de se rendre à Cuba. Outre les avertissements lancés par le gouvernement de Donald Trump aux voyageurs américains, les destructions causées par l’ouragan Irma début septembre ont également affecté les installations hôtelières.