IKEA Canada veut doubler le nombre de ses magasins d’ici 2025

La nouvelle présidente d’IKEA Canada, Marsha Smith
Photo: Frank Gunn La Presse canadienne La nouvelle présidente d’IKEA Canada, Marsha Smith

Toronto — La chaîne de magasins de meubles IKEA affirme avoir l’intention de doubler son nombre d’établissements au Canada au cours de la prochaine décennie, misant sur le fait que les consommateurs comprennent la valeur de l’expérience en magasin, malgré leur engouement pour le magasinage en ligne.

« Quand j’achète des meubles, je veux ressentir quelque chose. Je veux pouvoir les voir et je veux pouvoir me laisser inspirer », a affirmé mardi Marsha Smith dans le cadre de son premier entretien médiatique depuis son arrivée au poste de présidente des activités canadiennes du détaillant, en février.

« C’est ce que les consommateurs recherchent. Ils sortent pour toute la journée, pour être inspirés, pour avoir des idées, dans un environnement réel, proche de la vraie vie. »

Le détaillant suédois est présent au Canada depuis 40 ans, mais il n’exploite au pays que 12 magasins de pleine taille, en plus de six plus petits centres de cueillette et de commande et de neuf points de ramassage.

La division canadienne planifie de compter 24 magasins d’ici 2025, dont un nouveau qui doit ouvrir à Halifax cet automne et un autre à Québec d’ici l’été 2018. Aucun autre emplacement n’a encore été confirmé.

IKEA attribue la lenteur de son expansion au fait qu’elle préfère faire des recherches poussées avant de décider d’ouvrir de nouveaux magasins.

« Nous suivons le plan établi », a assuré Mme Smith, qui occupait précédemment un poste de direction chez IKEA à Dublin. « Nous avançons lentement, mais sûrement. C’est la recette qui fonctionne pour nous et nous allons continuer d’agir de cette façon. »

La concurrence s’est fortement accrue ces dernières années dans le secteur du meuble. Un certain nombre de détaillants électroniques, comme Article, de Vancouver, et le vendeur de matelas Endy ont fait leur entrée sur le marché, au grand plaisir des consommateurs qui veulent économiser de l’argent en achetant leurs produits uniquement en ligne.

Mme Smith fait plutôt valoir que, pour son entreprise, il importe davantage de trouver le juste milieu entre le vrai magasin en briques et la présence sur Internet. Le site de commerce électronique d’IKEA offre maintenant plus de 8000 articles, tandis que la moyenne du nombre d’articles offerts en magasin est d’environ 9000.

En 2016, les ventes d’IKEA Canada atteignaient 2,05 milliards de dollars dans l’ensemble. La croissance des ventes en ligne était de 41,3 %, tandis que celle des ventes en magasin était de 12,7 %.