Apple s’ancre davantage en Irlande

Dublin — Le géant informatique américain Apple va créer jusqu’à 1000 emplois à son siège européen de Cork, dans le sud de l’Irlande, d’ici mi-2017, a annoncé mercredi le secrétaire d’État irlandais chargé de la protection des données, Dara Murphy.

« Cette annonce par l’un des plus grands groupes mondiaux est une immense preuve de confiance envers la seconde ville d’Irlande », a commenté le ministre dans un communiqué, soulignant qu’Apple emploie déjà 5000 personnes dans le pays.

L’annonce de cet investissement survient alors que le patron d’Apple, Tim Cook, était en Irlande mercredi où il a été reçu par le premier ministre irlandais, Enda Kenny, à Dublin avant de se rendre à Cork. « Nous avons annoncé ce matin que nous portons nos effectifs à plus de 6000 d’ici un an et demi », a déclaré Tim Cook dans un discours à l’University Philosophical Society, à Dublin, où il a reçu une médaille honoraire. « Cela représentera un quart de nos effectifs européens et nous continuons d’étendre notre site, qui est le plus grand d’Europe », a-t-il ajouté.

Le ministre du Travail et de l’innovation, Richard Bruton, a qualifié cet investissement de « grande nouvelle […] une grande impulsion pour Cork et tout le pays » dans un gazouillis. Il a également annoncé la création de 300 emplois à Dublin par le site américain Indeed, spécialiste des offres d’emplois.

De nombreux géants de la Silicon Valley comme Google, Apple, Microsoft et Facebook ont leur siège européen en Irlande, en raison d’une fiscalité avantageuse ne taxant les bénéfices des sociétés qu’à 12,5 %, mais aussi de la présence sur place d’une main d’oeuvre anglophone hautement qualifiée.