Lehman Brothers réclame 3 milliards à la CIBC

Toronto — La Banque CIBC continue de croire que les accusations lancées à son sujet par Lehman Brothers sont sans fondement, malgré les poursuites de 3 milliards $US intentées hier contre elle et d'autres parties par la banque d'investissement américaine insolvable.

Lehman, qui a déclaré faillite il y a deux ans, avance que les défenderesses ont injustement vu leurs réclamations être payées avant la sienne.

Selon des informations véhiculées par les médias, Lehman cherche, par l'une des poursuites intentées à New York, à obtenir une partie significative de la somme de 3,1 milliards $US réclamée par la CIBC relativement à une importante opération touchant des titres adossés à des créances avec flux groupés. Les structures de titres adossés à des créances avec flux groupés ont joué un rôle important lors de la crise du crédit ces dernières années.

Lehman affirme que ses créanciers ont été privés de plus de 3 milliards qui leur étaient dus en ce qui a trait à des structures de titres adossés à des créances avec flux groupés, parce que ses réclamations ont reculé dans l'ordre de priorité en raison de son dépôt de bilan, le 15 septembre 2008.

Dans un communiqué émis à la suite de l'annonce de la poursuite, la CIBC a observé que le dépôt des poursuites engagées hier «coïncide avec l'expiration d'un éventuel délai de prescription».

«La Banque CIBC entend se défendre énergiquement dans cette affaire», a ajouté l'institution. «Nous continuons de croire que les actions du fiduciaire désigné par l'acte de fiducie ont été entièrement soutenues par les dispositions des contrats en vigueur et les normes juridiques pertinentes», a enfin indiqué la banque.