Québec - Le Festival Off s'officialise

Québec — Créé en réponse à un Festival d'été de Québec (FEQ) jugé trop commercial, l'Off s'est taillé une bonne petite place dans l'agenda des amateurs de musique. Le voilà de retour cette année avec la même formule gratuite et sans prétention.

Organisé à la sauvette l'an dernier, l'événement nous avait permis de voir Martha Wainwright en plein air ainsi que Patrick Watson, DJ Crackhaus et Akufen, à Rouje. Les Breastfeeders et Gwenwed étaient descendus de Montréal et on nous avait fait connaître des talents de Québec, comme le chanteur Antoine X et la formation Les Hommes rouges.

Les gens du Festival d'été ont l'air d'avoir compris le message. Comme par hasard, ils ont introduit cette année une petite scène jazz pour les artistes locaux, ajouté de la musique électronique, invité Antoine X et les Breastfeeders et réinvité DJ Crackhaus.

Le programmateur du Off, Bastien Gagnon-Lafrance, s'en réjouit: «Nous sommes bien heureux de voir des artistes qui ont joué au Off se retrouver dans la programmation du Festival d'été. Pour nous, c'est mission accomplie.» Son budget a beau avoir triplé depuis l'an dernier, il ne veut pas devenir calife à la place du calife. Question de complémentarité: «Notre objectif consiste à faire découvrir des artistes qui n'ont pas la place qu'ils méritent. On n'a pas les moyens du festival, et ce n'est pas notre but.»

Buck 65, Répac et Desbois

Les amateurs de musique, eux, sont comblés. La programmation du Festival d'été de Québec a rarement été aussi alléchante et, en plus, on retrouve l'Off sur deux fins de semaine. C'est presque trop.

La programmation du Off ne sera dévoilée que la semaine prochaine. Or on sait déjà que Nicolas Répac fera un saut à Québec le 8, à la galerie Rouje. Buck 65, de Halifax, le précédera en soirée sur le parvis de l'église Saint-Jean-Baptiste. Sis entre l'église et une école primaire au beau milieu du faubourg, l'endroit est particulièrement chaleureux à la tombée du jour. La Ville a eu beaucoup de flair, il y a quelques années, en fermant la rue qui passe là.

C'est également là qu'on présentera la finale et le match des étoiles de la Ligue d'improvisation de Québec et Montréal. On a déjà prévu qu'en cas de pluie, tout le monde puisse se déplacer au Musée de la civilisation. Monsieur Mono et un autre invité spécial doivent participer au match des étoiles.

Enfin, Urbain Desbois, le président d'honneur du Off, sera omniprésent avec trois prestations. On le verra avec Martin Tétreault et Plywood ainsi que dans un concert original en compagnie de Jean Derome, Pierre Tanguay et son mentor, le guitariste Frank Martel.

Au total, l'Off propose une cinquantaine de spectacles répartis sur les deux week-ends du Festival d'été (les 7, 8, 9, 14, 15 et 16 juillet). Environ 120 artistes y participeront, dont près de la moitié appartiennent à la relève de Québec.

Collaboratrice du Devoir