«Cheat Codes», Danger Mouse & Black Thought

Cet album aura mis presque vingt ans avant de voir le jour, le compositeur et réalisateur Danger Mouse ayant caressé le projet avec son vieux collaborateur. Entre-temps, le cofondateur de The Roots s’est bâti une robuste carrière solo, sa voix grave et autoritaire donnant du poids à ses réflexions engagées. Cheat Codes est aussi bon qu’il le paraissait sur papier, mais en même temps aussi prévisible : des rythmiques « boom bap » à base d’échantillons de soul, de funk et de pop-rock psychédélique (le tout millésimé 1970), découpées et assemblées comme Danger Mouse sait le faire, avec Black Thought le sage qui débite ses rimes futées. La paire peut compter sur la contribution de prestigieux collaborateurs : le regretté MF DOOM est fumant sur Belize en milieu d’album, chanson suivie de la mémorable soul-pop-rap Aquamarine, avec le refrain chanté par Michael Kiwanuka. Ailleurs, ce sont Raekwon et Kid Sister (The Darkest Part) ou encore A$AP Rocky et Run the Jewels sur la puissante Strangers, qui font des étincelles.


Cliquez ici pour découvrir un extrait.
 

 

Cheat Codes

★★★ 1/2
​Hip-hop

Danger Mouse & Black Thought, BMG

À voir en vidéo