«Music from Saharan WhatsApp», Artistes variés

Blues

Les chansons, les artistes qui les interprètent, tout est bon sur cette nouvelle compilation du label défricheur de talents désertiques Sahel Sounds, mais l’idée derrière le projet ajoute une autre dimension à son appréciation. Le premier album de l’étiquette compilait, en 2011, des enregistrements que se partageaient les mélomanes du Sahara via Bluetooth ou par des puces de mémoire de leurs portables qu’ils s’échangeaient ; en 2020, le patron a lancé un appel aux musiciens de la région pour recueillir des enregistrements partagés sur l’application de messagerie instantanée WhatsApp. Y ont notamment répondu Amaria Hamadalher, membre des Filles de Illighadad, sur l’attendrissante et acoustique Tarhanine ; le réputé orchestre de mariages Etran de l’Aïr, qui ouvre l’album avec une douceur électrique nommée Tarha Ebouse Dighe Mane ; et le jeune orchestre Alkibar Junior, festoyant avec un torride funk malien nommé Adouna. On entend même des enfants chanter à côté d’eux. La qualité d’enregistrement approximative et lo-fi de ces chansons traduit parfaitement l’instantanéité du moment.


Cliquez ici pour découvrir un extrait.​

 

Music from Saharan WhatsApp

​Blues

Artistes variés, Sahel Sounds

À voir en vidéo