Nos choix aux Francos

Luc De Larochellière

Il sort de l’hôpital, vésicule biliaire et un chargement de garnotte en moins : dimanche dernier, en plein téléthon Enfant Soleil, douleur intolérable, ambulance, la totale, il fallait sauver le grand Luc. Pensez ! Un peu plus et il tombait en pleine célébration des 30 ans de l’album Sauvez mon âme, au premier soir de programmation
extérieure des Francos. Il ressuscitera tout le disque avec les musiciens de l’époque, dès 20 h à l’angle de Clark et De Maisonneuve, scène Le Parterre.

zouz

 

Nous n’encouragerons pas les revendeurs, mais il est impératif que vous vous faufiliez au Club Soda. Oui, pardi ! Ce sera la pêche miraculeuse à Gros Méné, vous êtes déjà appâtés, mais arrivez assez tôt pour zouz, trio difficile à décrire, mais capable de détonants mélanges et de bruitages explosifs, foi d’Étienne Dupré, Francis Ledoux et David Marchand.
Ça va grouiller dans le lac, dès 20 h.

Koriass

 

Grand événement d’ouverture, le spectacle gratuit de Koriass sur la grande scène de la place des Festivals constituera le premier vrai test de savoir-vivre d’une foule sans contraintes sanitaires. On ne postillonne pas autour de soi, mais on profitera à plein de l’album bien nommé que le rappeur vient présenter : Abri de fortune (pour fin du monde). Koriass revient de loin, et nous aussi. Ça démarre à 21 h.

À voir en vidéo