Les femmes s’imposent à l’issue de la ronde préliminaire des Francouvertes

C’est le moment de passer aux choses sérieuses du côté des Francouvertes qui, au terme des sept soirées préliminaires, a dévoilé tard mercredi la liste des neuf concurrents qui passeront en demi-finale à compter du 18 avril, toujours au Lion d’Or. Impressions générales de ce top 9 : les musiciennes occupent le sommet du palmarès préliminaire qui, sur le plan esthétique, est partagé entre la chanson rock et la pop aux tons électroniques et groovy. Détaillons.

Les programmes de lundi, mardi et mercredi ont propulsé cinq de ses neuf concurrents en deuxième ronde. La chanson alt-rock de Michaëlle Richer a fait si belle impression sur le public-jury qu’elle lui a permis de ravir la deuxième position. L’efficace performance du jeune duo house-pop Xela Edna & Eius Echo lui a valu une rassurante troisième position, alors que la chanson folk planante de Charlotte Brousseau — nous avons eu un vif coup de cœur pour le travail de cette autrice-compositrice-interprète de Québec — lui a assuré une cinquième place.

Photo: Maryse Boyce Michaëlle Richer, en performance au dernier soir de la ronde préliminaire des Francouvertes 2022.

Dernier à s’exécuter en soirée mercredi dernier, l’auteur-compositeur-interprète innu Dan-Georges Mckenzie offrait son tout premier concert montréalais en carrière et, surtout, il est parvenu à partager son plaisir de venir chanter pour nous, loin de sa Côte Nord. À l’image du groupe NINAN, dont le parcours aux Francouvertes a malheureusement pris fin, Mckenzie et ses musiciens ont proposé un répertoire entre folk-pop et country rock chaleureux et impeccablement livré. Accompagné d’un superbe orchestre bonifié par un joueur de pedal steel, Mckenzie a chanté avec aplomb et bonhomie, méritant sa septième position au palmarès préliminaire.

Arrivé en huitième place au terme de ces préliminaires, David Lagacé représente un cas d’exception : l’auteur-compositeur-interprète rock-pop pourrait devenir le premier concurrent à remporter à deux reprises le concours de la relève, puisqu’il a fait partie du groupe La Famille Ouellette, récipiendaire de la 20e édition (devant Mon Doux Saigneur et Caltâr-Bateau) en 2016. Dans la foulée, la Famille avait lancé un album chez Coyote Records en 2017.

Photo: Maryse Boyce Charlotte Brousseau, à la cinquième soirée préliminaire des Francouvertes 2022.

 

Registres et parcours variés

Puisque nous aurons l’occasion de revoir les musiciens nommés précédemment, penchons-nous plutôt sur les derniers concurrents qui, ces derniers jours, ont tous offert de valeureuses prestations, certains ayant même pu se faufiler dans le top 9. C’est le cas de Tamara Weber qui, après s’être illustrée sur les plateaux à grand déploiement de La Voix (ici) et The Voice (en France), prenait place sur la plus modeste scène du Lion d’Or avec sa chanson rock teintée de folk et sa bonne dose d’expérience. Musicalement, elle ne sort pas des sentiers battus, mais sa voix distincte et sa plume efficace nous resteront en tête ; sa chanson Je ne sais plus quoi dire, parue l’été dernier sur un EP intitulé Février, sera sans doute considérée pour un des nombreux prix des Francouvertes.

Weber a joué lundi, juste après l’auteur-compositeur-interprète Antoine Aspirine, lui aussi rompu aux concours vitrines, son parcours l’ayant mené à Petite-Vallée et à Granby ces dernières années. Avec lui, c’est tout l’un ou tout l’autre : la chanson francophone classique, ou la chanson rock un peu plus moderne. Un canyon entre les deux ; nous l’avons préféré plus tonique que révérant d’une chanson un brin usée, nonobstant la qualité de ses textes.

Photo: Maryse Boyce Xela Edna & Eius Echo, au sixième soir préliminaire des Francouvertes 2022.

Les autrices-compositrices-interprètes Andy Jon (entendue mardi) et Gawbé (mercredi) partagent beaucoup de points musicaux communs avec Michaëlle Richer (mercredi) qui s’est taillé une belle place au palmarès, et toutes deux possédaient de riches qualités, à commencer par une grande sincérité. Trempant sa chanson dans les claviers, Andy Jon possède une voix ambrée et qui donne de l’autorité à ses textes, mais ses mélodies manquaient de relief. Le projet de Gawbé, plus près d’un son grunge (un peu comme pataugeoire, tiens), était encore vert, mais gavé d’enthousiasme.

Les demi-finales de ces 26e Francouvertes se tiendront les 18, 19 et 20 avril prochains, au Lion d’Or. Nous y serons.

Palmarès préliminaire final

1. Rau Ze

 

2. Michaëlle Richer

 

3. Xela Edna & Eius Echo

 

4. Émile Bourgault

 

5. Charlotte Brousseau

 

6. Hôte

 

7. Dan-Georges Mckenzie

 

8. David Lagacé

 

9. Allô Fantôme



À voir en vidéo