Crash, Charli XCX

Neuf ans après la parution de son premier album, True Romance, la Britannique Charli XCX est devenue la plus fascinante des pop stars en raison de la grande curiosité musicale dont elle a fait preuve durant son ascension au sommet des palmarès. C’est pourquoi le conformisme dance-pop de Crash déçoit, nonobstant la force de quelques chansons très réussies comme Beg for You (avec Rina Sawayama), clin d’œil au son UK garage d’il y a vingt ans, ou les bombes dance Good Ones et Used to Know Me, leurs synthés dodus nous renvoyant aux années 1990. Le filon hyperpop/pop expérimentale qu’elle avait si brillamment exploré sur ses deux précédents albums est ici mis en sourdine, malgré la présence des collaborateurs A.G. Cook (patron du label PC Music), Oneohtrix Point Never et des membres des audacieux 100 gecs. La voix magnétique de la prochaine tête d’affiche du festival Osheaga n’arrive même pas à rendre excitantes les chansons plus banales de l’album, à commencer par la décevante collaboration avec Christine and the Queens et Caroline Polachek, New Shapes.

 

Crash

★★★
​Pop

Charli XCX, Atlantic

À voir en vidéo