Deux Québécoises en finale du prix Polaris

Image tirée du Spectacle spectral de l'artiste Klô Pelgag présentant son album Notre-Dame-des-Sept-Douleurs. 
Photo: William Arcand Image tirée du Spectacle spectral de l'artiste Klô Pelgag présentant son album Notre-Dame-des-Sept-Douleurs

Deux artistes québécoises se sont taillé une place parmi les 10 finalistes au prix Polaris, qui souligne l’album qui aura marqué la dernière année dans le monde de la musique canadienne.

L’autrice-compositrice-interprète québécoise Dominique Fils-Aimé a séduit le jury avec son dernier opus, Three Little Words, marqué par la musique soul, des jeux de voix envoûtants et des textes engagés. L’éclatante chanteuse Klô Pelgag se retrouve en sa compagnie grâce à son troisième album, Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, dont le titre s’inspire d’un petit village du Bas-Saint-Laurent.

« C’est merveilleux », a déclaré Klô Pelgag sur Twitter jeudi soir. « C’est un honneur de me retrouver à nouveau dans la courte liste », a pour sa part dit Dominique Fils-Aimé sur les réseaux sociaux.

Les deux chanteuses québécoises se sont ainsi démarquées parmi les 40 artistes qui figuraient au sein de la première sélection dévoilée à la mi-juin. Le jury avait alors fait un tri parmi 204 albums. Seize artistes québécois avaient alors été présélectionnés, dont la vedette montante de la pop Charlotte Cardin (Phoenix), Thierry Larose (Cantalou), TEKE::TEKE (Shirushi) et Julien Sagot (Sagot).

Ces albums ont tous été lancés entre le 1er mai 2020 et le 31 mai 2021. Le jury qui les a choisis, composé de près de 200 membres, compte notamment des journalistes, des diffuseurs et des blogueurs canadiens.

L’Ontario se démarque

Parmi les huit autres artistes finalistes, sept sont basés en Ontario. C’est notamment le cas du rappeur Cadence Weapon, en lice pour son dernier album, Parallel World, et de l’auteur-compositeur-interprète torontois Mustafa, qui s’est démarqué avec son premier disque, When Smoke Rises.

La musicienne autochtone manitobaine Leanne Betasamosake Simpson est quant à elle nommée grâce à son album Theory of Ice.

Le nom du grand gagnant du prix Polaris sera dévoilé le 27 septembre prochain.

L’an dernier, la rappeuse montréalaise Backxwash avait remporté les grands honneurs lors d’un gala virtuel, pandémie oblige. Elle succédait à la rappeuse torontoise Haviah Mighty et au compositeur autochtone ontarien Jeremy Dutcher, les lauréats de 2019 et de 2018.

Les 10 finalistes au prix Polaris 2021

Leanne Betasamosake Simpson Theory of Ice

Cadence Weapon Parallel World

DijahSB Head Above the Waters

Dominique Fils-Aimé Three Little Words

Mustafa When Smoke Rises

The OBGMs The Ends

Klô Pelgag Notre-Dame-des-Sept-Douleurs

TOBi Elements, Vol. 1

The Weather Station Ignorance

Zoon Bleached Wavves



À voir en vidéo