Nine, Sault

L’élusif collectif anglais Sault revient avec Nine, un cinquième album concept — son troisième en un an ! — offert seulement pendant 99 jours. C’est aussi le plus étrange : s’éloignant de la soul, du R & B et de l’afrobeat des précédents, Sault recycle ses breakbeats de funk classique pour composer des chansons en forme de comptines. « London gangs, it’s a fight for life / No one’s doing it right / It’s a different price », chantonne la rappeuse Cleo Sol sur London Gangs en ouverture, campant le thème de la vie racontée par les Londoniens aux racines africaines. Sur Trap Live (qui n’a rien de trap, passant d’une boucle rap old-school à une rythmique d’allégeance grime), un chœur de jeunes filles chante : « Trap life / Yeah, we trap on these blocks / And we don’t trust these cops / Tell me who’s taking shots, shots, shots> ». Sur Fear : « The pain is real, can’t fake this », répète-t-on en boucle, soulignant l’importance du militantisme dans les grooves du collectif qui sait tout de même adoucir son message avec une pointe d’humour, comme sur l’hilarante You from London, collaboration avec Little Simz.


Nine

★★★ 1/2

Sault, Forever Living Originals

À voir en vidéo