Coeur, Clara Luciani

Ça y est, on l’a. Le nouveau Clara. Un mois plus tard. Pourquoi le délai ?Conquête d’Europe d’abord ! Va comprendre. Toujours est-il qu’après Sainte-Victoire, premier album en 2018 relativement discret jusqu’à ce qu’elle lance La grenade, dont la libératrice déflagration donna aux voix tues du mouvement #MoiAussi un hymne à scander, Clara Luciani a pris sa place. D’assise qu’elle était sur sa première photo de pochette, la voilà debout, décidée… grandie ! Pas seulement grande, mais bien LA grande, nouvelle reine de la pop qui se danse et se chante. Chanson d’affirmation après chanson d’affirmation, elle fait éclater les plafonds. « L’amour, l’amour n’a jamais tué personne », déclare-t-elle, affranchie. Chanson funky à la France Gall époque Michel Berger (Le chanteur), lettre intime à la Françoise Hardy (Tout le monde (sauf toi)),ballade de bal d’été avec Julien Doré (Sad & Slow), le monde des variétés lui appartient désormais. Quel spectacle ce sera, quand elle reviendra. Un jour.

Coeur

★★★★

Clara Luciani, Green Records/Universal

À voir en vidéo