Call Me If You Get Lost, Tyler, the Creator

Le Grammy du meilleur album rap remporté par Tyler, the Creator en 2020 pour son prudent Igor l’a transformé. De trublion souvent vulgaire, de provocateur adulescent, il est aujourd’hui devenu un auteur rap pertinent et plus sérieux (fascinante autocritique sur Massa), même s’il n’a pas perdu le goût pour les images farfelues. Il a aussi compris qu’en élevant le niveau, il pourrait toucher un nouveau public, à commencer par les hip-hop heads qui le qualifiaient d’imposteur. La présence tout au long de l’album du vétéran DJ Drama et le format mixtape que Tyler donne à la dynamique de ce passionnant Call Me If You Get Lost recadre son travail dans la tradition du rap américain, à coups de rythmiques boombap d’abord, puis de grooves qui sortent du format (la touche d’abord synth-funk, puis reggae, de la longue Sweet / I Thought You Wanted To Dance est particulièrement réussie !). Le MC démontre surtout à quel point il n’a pas à rougir de sa performance au micro, ne se laissant jamais voler la vedette par ses nombreux invités, parmi lesquels Lil Wayne, Lil Uzi Vert et Ty Dolla Sign.

Écoutez Lumberjack

Call Me If You Get Lost

★★★★

Tyler, the Creator, Columbia

À voir en vidéo