Artemis, Artemis

Dans l’univers encore très masculin du jazz (la création récente du Berklee Institute of Jazz and Gender Justice faisait écho à une problématique réelle), l’émergence de ce supergroupe entièrement composé de musiciennes est en soi une sorte d’exploit — d’autant que les principales intéressées promettent de prolonger l’expérience malgré des carrières solos chargées. C’est la pianiste Renee Rosnes qui dirige cet ensemble d’exception, qui comprend notamment la clarinettiste Anat Cohen, la trompettiste Ingrid Jensen et la chanteuse Cécile McLorin Salvant (pour deux pièces). Et contrairement à bien des groupes confirmés d’étoiles disparates, celui d’Artemis fait la réelle somme des talents ici rassemblés : compositions étoffées, reprises éclairées (la subtile déconstruction de The Sidewinder est éloquente ; The Fool of The Hill est une totale réinvention signée Jensen), improvisations riches, les forces des unes s’arriment à celles des autres dans la plus grande fluidité. Écoutez The Sidewinder, par Artemis

Artemis

★★★★
Jazz

Artemis, Blue Note