Félix Dyotte lauréat du prix de la chanson de la SOCAN

L’auteur-compositeur Félix Dyotte
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir L’auteur-compositeur Félix Dyotte

C’est l’auteur-compositeur Félix Dyotte qui a gagné le prix de la chanson de la SOCAN cette année pour la chanson Maintenant ou jamais, interprétée par Évelyne Brochu, sur l’album Objets perdus. Félix Dyotte avait déjà été en lice deux fois dans le passé, pour ce prix décerné par le public, pour ses chansons Avalanches et Je cours.

Aussi, la SOCAN a décidé de récompenser chacune des neuf équipes de finalistes de cette édition, notamment pour les encourager en cette période difficile pour le monde des arts.

Chaque équipe de finalistes a donc reçu un montant en argent de 500 $. Le lauréat reçoit quant à lui la somme de 5000 $, un clavier Yamaha et une carte-cadeau de Long & McQuade.

Le prix de la chanson de la SOCAN récompense un créateur émergent de la scène musicale.

Les dix finalistes du prix de la chanson de la SOCAN sont choisis par un jury notamment composé de représentants des médias.

Le public a ensuite été invité à voter pour sa chanson favorite, entre le 16 et le 30 juillet. « Ça fait vraiment du bien », disait Félix Dyotte mardi en entrevue. Ce prix est d’autant plus apprécié que toute la tournée qui était prévue pour présenter l’album Objets perdus, d’Évelyne Brochu, a dû être annulée à cause de la crise de la COVID-19.

« Ça se passait bien, les billets se vendaient », dit Félix Dyotte. Le groupe devait également se produire au festival des Francofolies, et espère y avoir une place l’année prochaine. La tournée, quant à elle, a été « officiellement reportée », dit-il.

Du côté de la SOCAN, on constate que le contexte est particulièrement difficile pour les travailleurs de l’ombre, les musiciens et les techniciens, qui, contrairement aux auteurs-compositeurs, ne touchent pas de redevances lorsque les chansons sont diffusées à la radio, par exemple.

« Beaucoup de musiciens gagnent leur vie avec les tournées et les festivals. Il y a une inquiétude très ressentie », dit Geneviève Côté, de la SOCAN.

Félix Dyotte, quant à lui, s’apprêtait à entrer en studio au moment où le confinement a été imposé.

« Et par chance, j’ai un studio chez moi », dit-il. Il a donc pu y poursuivre son travail de création, l’âme en paix.

Les autres chansons finalistes pour le prix de la SOCAN étaient Attends-moi pas, interprétée par Les Louanges, Aujourd’hui, interprétée par Bon Enfant, Cadran solaire, interprétée par LaF, Chaleur 10, écrite et interprétée par Mat Vezio, Coton ouaté, interprétée par Bleu Jeans Bleu, Instant zéro, interprétée par Laurence-Anne, La fin du monde à tous les jours, interprétée par Lou-Adriane Cassidy, Topographe, interprétée par Corridor et Zay Zay, interprétée par FouKi.

À voir en vidéo