1984, DJ Manifest

En écoutant ce beat tape tout frais du vétéran compositeur DJ Manifest, on peut presque entendre en coulisses le rire niais d’Axel Foley, ce personnage de policier qu’incarnait Eddie Murphy dans Le flic de Beverly Hills (1984). En fait, la trame sonore du film, avec son thème composé par Harold Faltermeyer, les chansons de Rick James, de Patti LaBelle ou encore de Shalamar, résonne du début à la fin de ce décadent et dégoulinant album auquel collabore le saxophoniste Hugo Lamontagne (qu’on a entendu sur les albums des Dead Obies, de Monk.E, d’Eman X Vlooper, etc.), qui apporte cette petite touche eighties aux productions funk, boogie, R&B et new jack swing de l’époque. Tout en demeurant fidèle à l’univers sonore de l’époque en choisissant les bons timbres de synthés et sons de batterie, Manifest évite de tomber dans le piège du pastiche en calibrant ses motifs rythmiques pour leur donner une vitalité, un dynamisme, bien contemporains. Ça sonne comme un après-midi passé à Long Beach, la trame sonore idéale pour ce week-end caniculaire.

1984

★★★ 1/2
​Hip-hop

DJ Manifest, Indépendant