It’s Not a Game, It’s a Lifestyle

Se réinventer ? À l’absurdité — au mépris ! — de la suggestion du gouvernement provincial à l’endroit de ses artistes, Lisa LeBlanc a répondu par la bouche de sa Belinda, « ta sassy matante préférée, reine du bingo ». La chanson-titre du minialbum, slogan de Belinda, la « présidente du comité “Noël en juillet” du camping Fait beau icitte », résonne comme une réplique-choc : la musique, oui, on en joue, mais c’est pas seulement un jeu, c’est un mode de vie. Ça s’exprime férocement et affectueusement à la fois, à travers ce personnage truculent (et pas si caricatural) qui permet à l’incroyable Lisa et à ses larrons en foire (Ben Morier, Katrine Noël des Hay Babies, entre autres) de s’offrir une virée disco libératrice. Il y a cinq potentiels « succès radio de l’été » sur cinq morceaux, c’est dire : il se pourrait bien que l’on se brasse les popotins déconfinés autour des roulottes. Qui a besoin de festivals quand on a le bingo dance ? Bonne question.

 

Mon sport préféré (featuring Johanne)

It’s Not a Game, It’s a Lifestyle

★★★★
​Disco

Belinda (alter ego de Lisa LeBlanc), Bonsound (téléchargement)