Faust (version 1859), Charles Gounod

Voici un vrai bijou qui tombe à pic comme cadeau pour tous les amateurs d’art lyrique. Un Faust de Gounod publié par le Palazzetto Bru Zane et dirigé par Christophe Rousset n’est forcément pas comme les autres. Mais le décapage est encore plus spectaculaire qu’on le penserait puisqu’il s’agit d’une version princeps du célèbre opéra, avec ses dialogues parlés, et non de la version recomposée de 1869, avec récitatifs. Il y a également des changements notables dans la partition musicale. Un fascinant livre en accompagnement nous explique tout et nous permet de resituer le Faust original dans son courant musical. Instruments originaux et chœur flamand préparé par le Québécois Martin Robidoux encadrent une distribution emmenée par la nouvelle vedette de l’opéra, le miraculeux ténor Benjamin Bernheim en Faust, qui côtoie Véronique Gens et Andrew Foster-Williams dont les profils vocaux ont été choisis en fonction de ce que l’on sait de ceux des créateurs des rôles. C’est un Faust comme vous ne l’avez jamais entendu.

Voyez l'accroche de l'album

Faust (version 1859)

★★★★★
Classique

Charles Gounod, Palazzetto Bru Zane, 3 CD, BZ 1037