Paul Merkelo

Le trompettiste solo de l’OSM, Paul Merkelo, avait enregistré un programme français du XXe siècle chez Analekta avec ses collègues sous la direction de Kent Nagano. Pour ces classiques publiés par la branche coréenne de Sony, il s’est associé à l’Orchestre d’Oxford dans un disque réalisé par le remarquable Michael Fine. Le programme regroupe le traditionnel couplage Haydn, Hummel, Leopold Mozart, enrichi d’un concerto de Telemann. Le disque fera la fierté du soliste, de ses commanditaires et de ses éventuels admirateurs montréalais. Il est en tout cas très fidèlement représentatif de ce qu’on entend à la Maison symphonique : un jeu très droit, clair, mais assez raide. Pour comparer à une autre « première chaise », on écoutera la souplesse du phrasé d’Adolph « Bud » Herseth (Chicago) dans l’Andante de Haydn avec Claudio Abbado. Ce CD permet donc de faire le point sur une discographie où règnent Wynton Marsalis (Sony) et Sergei Nakariakov (Warner), avec de belles propositions récentes : Romain Leleux (Aparté) et Alison Balsom (EMI).

Écoutez un extrait du Concerto pour trompette en mi majeur de Hummel

Paul Merkelo

★★ 1/2
Classique

Sony, 80358118463