We Love Belafonte, Artistes divers

Harry est là, incontournable des ventes de garage, six décennies après la sortie de Calypso, le premier 33 tours millionnaire de l’histoire de la musique populaire : chaque famille avait du Belafonte dans la Hi-Fi. Avec Nat King Cole, Sidney Poitier, Louis Armstrong, ce fils de Harlem a longtemps été l’Afro-Américain le plus en vue d’une télévision uniformément blanche, brisant bien des barrières en chantant avec les Julie Andrews et Petula Clark dans leurs émissions de variétés. Sa voix caressante et ses rythmes chaloupés résonnent encore, et l’hommage que Florence K et Nicolas Petrowski lui ont brassé ne manque pas de goût (jamais tapageuses, les percussions), à la manière douce de ce nonagénaire déjà légendaire. Le timbre grave d’un David Myles, la délicate joie de Florence, la tendresse du trémolo de Katie Moore se marient tout naturellement aux Jamaica Farewell, Coconut Woman et autres Island in the Sun. Noble projet, dont on imagine d’ici le spectacle heureux.


Écoutez Jamaica Farewell mettant en vedette David Myles

We Love Belafonte

★★★ 1/2
Hommage

Artistes divers, Spectra Musique