Leonard Bernstein, Symphonie n° 2 «The Age of Anxiety»

Si ce court CD (39 min 50 s) n’est pas vendu à un prix adapté à sa brièveté, il ne saurait vraiment s’imposer face à la concurrence, Foss-Bernstein, Tocco-Slatkin ou Thibaudet-Alsop, qui associe les Symphonies n° 1 et 2. Cela dit, il faut parler de cette nouveauté, car elle a une forte résonnance au Québec, où, avec le recul, The Age of Anxiety par Marc-André Hamelin et Yannick Nézet-Séguin aura été le grand moment du Festival de Lanaudière 2018. Il y a deux points de convergence entre ce que nous avons entendu cet été et ce prestigieux enregistrement : un très grand pianiste, souvent bouleversant, qui brille par un toucher exceptionnel dans l’épisode The Masque (et déclasse ainsi la nouvelle version concurrente de Beatrice Rana et Antonio Pappano chez Warner), et une vision qui élargit le cadre « physique » du poème d’Auden (l’histoire et les personnages) en une portée métaphysique. On peut reprocher une certaine grandiloquence à Rattle dans The Epilogue, mais la diversité des lectures montre désormais que nous avons affaire à un chef-d’oeuvre.
 

Écoutez la Symphonie no 2 de Leonard Bernstein

Bernstein

★★★★
Classique

Symphonie n° 2 « The Age of Anxiety », Krystian Zimerman (piano), Orchestre philharmonique de Berlin, Simon Rattle, DG 483 5539