Portrait with Fire, Djrum

Le compositeur britannique Felix Manuel, alias Djrum, avait déjà un joli parcours sur la scène dubstep/ bass music britannique. Or ce deuxième album vient d’un coup rehausser sa cote. Inspiré par le travail de l’artiste Marina Abramović, Portrait with Fire constitue une élégante rencontre entre les musiques électroniques à l’anglaise (le jungle d’abord, le techno ensuite) et la musique de chambre, jouant tantôt avec des atmosphères contemplatives, tantôt avec des rythmiques robustes — tout ça parfois dans une même composition, par exemple la longue Showreel (Part 3), un des moments forts du disque avec son intro mystérieuse, sa suite hardcore et sa finale en hommage au bon vieux jungle. Passé l’introduction instrumentale, on craque aussi pour Waters Rising, soul-drum bass futuriste ponctué par des basses joufflues et un volage piano jazzé, alors que la rythmique électro mécanique de l’étrange Sex change de couleur en mi-parcours grâce au violon et à des vocalises. Évocateur et raffiné.


Écoutez Blue Violet

Portrait with Fire

★★★★
Électronique

Djrum, R S