L’appel aux armes des soldats de l’âme de Jain

La vedette de 26 ans, au succès endémique et bientôt mondial, veut que le vedettariat se passe autrement.
Photo: Catherine Legault Le Devoir La vedette de 26 ans, au succès endémique et bientôt mondial, veut que le vedettariat se passe autrement.

En combien de secondes, cette fois ? Pas même une. Rien qu’à lever le bras, claquer des doigts et le MTelus est à elle. Trois mille claquements de doigts, ça claque. « I am on my way », scande-t-elle en rythme. C’est l’une des chansons de l’album Souldier, à paraître fin août. Ça pourrait être un tube : après un refrain, c’est familier. Dès Head’s Up, c’est l’explosion : elle bondit, tout le monde bondit. Elle mène le jeu, DJ à la base, donnant le go à la frénésie collective.

C’est pareil, en plus intense encore, pour Hope. Elle est derrière sa petite machine à sons, prépare le moment, et le moment arrive et c’est fou la joie de bondir tous en même temps.

La mitraillade des projecteurs a beau éblouir, on ne la perd jamais de vue. Dans son jumpsuit bleu et ses baskets blanches, elle est le phare de sa scène, de la salle, d’une génération. Le présent et l’avenir ont besoin d’une Jain, et elle répond : présente ! Et elle harangue son monde : êtes-vous là ? La réponse va faire le tour du monde.

Sitôt révélées, sitôt entonnées

Star, chanson du nouvel album qui a déjà son clip avec les paroles sur YouTube, pose la question de la célébrité : « You wanna be a star/But you don’t know who you are ». La vedette de 26 ans, au succès endémique et bientôt mondial, veut que le vedettariat se passe autrement. Être une étoile, c’est montrer le chemin. Vers soi-même.

Alright, nouvelle chanson itou, est instantanément entonnée : chanson d’énergie et d’espoir, aux rythmes à la fois pop et berbères. Jain est un trait d’union, l’incarnation d’un monde possible. Elle donne très, très fort envie d’y croire. La voir faire est magnifique : elle génère ses boucles, ses harmonies, place ses rythmes, puis se lance. « Vous êtes prêts à donner tout ce que vous avez ce soir, ou pas ? » demande-t-elle. C’est plus que la formule à faire danser : c’est un appel à l’action. Le signal du ralliement.

Même quand elle est immobile, avec sa guitare au cou pour le méga tube Come, il y a dans tout le MTelus une extraordinaire vibration : la sensation de vivre vraiment. On est avec elle en Afrique, au Moyen-Orient, on va jusqu’au fond de l’Amérique de Trump pour en réveiller l’âme dans toutes ces nouvelles chansons de l’album Souldier. Soldats de l’âme, à vous de jouer ! C’est avec ce mot d’ordre que l’on repart. Au front, tout le monde. Vendredi au même endroit, il y aura trois mille recrues de plus. La mission de Jain ne fait que commencer.