Notre choix au Festival international de jazz de Montréal

La valeur sûre : Dave Holland

Photo: Rafa Rivas Agence France-Presse

Ce n’est pas la soirée jazz la plus riche de la carte 2018… à l’exception notable de ce trio formé par le grand Dave Holland (contrebasse, en photo), le saxophoniste Chris Potter (un des plus célébrés du milieu) et le joueur de tabla Zakir Hussain. Le jazz croise ici la musique indienne. Première partie assurée par la pianiste Renee Rosnes (qui a notamment travaillé avec Bill Charlap).

À la Maison symphonique de Montréal, à 19 h

 

En boîte : Halie Loren

Photo: Matthew Treder

La chanteuse américaine Halie Loren propose un jazz qui, à défaut d’innovation stylistique ou technique, s’exprime avec le juste dosage de subtilité et de sensibilité. Il y aura Taurey Butler au piano, Jim Doxas à la batterie et Morgan Moore à la basse.

Au Upstairs, à 19 h et à 21 h 45