Le prix Félix-Leclerc à Hubert Lenoir

Photo: Valerian Mazataud Le Devoir

On ne compte déjà plus ceux qui ont craqué pour son flamboyant opéra postmoderne Darlène, voici qu’Hubert Lenoir poursuit son ascension fulgurante auréolée du prix Félix-Leclerc de la chanson 2018. Le jury a salué le flair de « cette star innée » destinée à « une carrière magnétisante détruisant toutes frontières et normes confondues ». Côté Français, c’est Foé qui a remporté le titre 2018, le jury soulignant la qualité de sa « musique totalement intemporelle, impudique et excitante ».