Sainte-Victoire, Clara Luciani

« Hé toi, qu’est-ce que tu regardes ? / T’as jamais vu une femme qui se bat ? » Ainsi passe à l’attaque la chanteuse marseillaise d’origine corse et sicilienne : c’est La grenade, chanson dansante et dégoupillée qui a lancé la jeune femme en solo à la fin de l’hiver. Celle qui était dans le groupe La Femme, que l’on a vue dans les parages de Nouvelle Vague et de Benjamin Biolay, entre autres, était prête à monter au front. Voici l’album, onze titres à l’assaut. Mais attention ! Une fois passés les trois premiers titres, pulsants et déterminés, c’est dans un monde de ballades pop qu’on se retrouve, entre une Françoise Hardy et une Véro Sanson : tristesse, colère, mélancolie, tous les états d’amour y passent. Ce disque affronte la déception amoureuse avec abandon et panache, à travers des chansons à la fois résolument pop et pas joyeuses pour autant. « Se remettre de cette douleur », chante-t-elle à la fin, « c’est pouvoir tout affronter. » À commencer par le succès. À suivre.
 

 

Clara Luciani - Eddy

Sainte-Victoire

★★★ 1/2
Chanson

Clara Luciani, Initial/Universal