À mettre au calendrier: les rendez-vous classique

La grande pianiste Alice Ader sera de la partie au Festival Classica.
Photo: Paraty Production La grande pianiste Alice Ader sera de la partie au Festival Classica.
Schubert, Debussy, Mathieu et Hétu  à Classica

En un phénomène d’essor plutôt rare, le Festival Classica de la Rive-Sud prend une spectaculaire ampleur puisqu’il couvrira cette année une période de quatre fins de semaine. Sous le titre « De Schubert aux Stones », avec l’éclectisme habituel, dont des concerts extérieurs gratuits, autant de rock symphonisé (hommage aux Stones le 2 juin et à Queen le 16 juin) que de jeunes musiciens classiques (le 3 juin), se cachent quelques perles pour les amateurs de musique classique. Tout d’abord, le 8 juin, la représentation en version de concert de Pelléas et Mélisande de Debussy avec Guillaume Andrieux, Samatha Louis-Jean, Marc Boucher et l’Orchestre de la Francophonie dirigé par Jean-Philippe Tremblay. Ensuite trois concerts André Mathieu de Jean-Philippe Sylvestre, dont le premier (31 mai) sera enregistré par Atma. Enfin, entre autres perles, le 26 mai une célébration de Jacques Hétu par les solistes de l’OSM et, la plus précieuse, la venue de la grande pianiste Alice Ader pour la Sonate D. 960 de Schubert. Ce sera le 3 juin à 15h30 à la paroisse catholique de Saint-Lambert et c'est un rendez-vous!

Händel, cette charmante brute, à Montréal baroque

L’affiche du Festival Montréal baroque 2018 représente Georg Friedrich Händel avec une tête de cochon sous le titre « The Charming Brute ». Cette seizième édition du festival, qui nous rappelle qu’Hector Berlioz aurait un jour décrit Händel comme «une barrique de saucisses et de bière», mettra l’accent sur divers pans de l’œuvre de ce Saxon installé en Angleterre, pays dont il prit la nationalité en 1727. L’intégrale de sa musique pour clavecin, toutes ses sonates et sonates en trio pour violon, flûte, flûte à bec et viole de gambe, ses concertos pour orgue et pour harpe, ainsi que quelques oratorios et masques rarement entendus, seront au menu des boulimiques de musique baroque. À noter tout particulièrement, les débuts aux Canada de l’orchestre L’Arte del Mondo de Werner Ehrhardt dans The Triumph of Time and Truth, troisième version, très tardive, du Trionfo del Tempo e del Disinganno (21 juin) et dans un concert orchestral (22 juin). Acis et Galatée sera au menu le 23 juin et Les Boréades et Les Jardins chorégraphiques présenteront le 24 juin Apollon et Daphné au grand bal de Cupidon.