Le festival Mile Ex End grandit, mais autrement

Les Barr Brothers seront de la première journée du festival.
Photo: Annik MH de Carufel Archives Le Devoir Les Barr Brothers seront de la première journée du festival.

Que le festival Mile Ex End prenne de l’expansion, que l’événement se déploie sur quatre jours plutôt que deux, ça allait presque de soi. Investir ce no man’s land autour et sous le viaduc Van Horne s’est révélé plus qu’heureux : on a découvert un monde, un joli parc adjacent au décor industriel de fin du monde. D’un accès étonnamment facile, que l’on arrive du Mile End, de Parc-Extension ou de Rosemont, on a trouvé là un point de convergence, oasis sous le bitume.

On s’attendait moins à ce que la deuxième édition, dont la programmation était dévoilée mercredi matin, étale les activités sur trois week-ends, et encore moins que la vocation soit désormais tripartite : deux jours de musique, une journée de rigolade, une journée de… houblon en fête. Groupes indie et chanteuses et chanteurs des scènes anglo et franco montréalaises occuperont comme l’an dernier la place pendant la longue fin de semaine de la fête du Travail, les 1er et 2 septembre. Le samedi suivant, ce sont des humoristes, surtout francophones mais pas exclusivement, qui feront vibrer le vieux béton. Et le 15 septembre, samedi final, ce sera l’Oktoberfest, quelque peu en avance sur l’appellation.

Tous sous le même viaduc

Quel public vise-t-on ? Quels publics, au pluriel ? Sinon le lieu et l’organisation, rien ne lie intrinsèquement les trois volets. On verra. L’idée est neuve, comme elle l’était déjà l’an dernier. On notera également que les deux affiches musique misent moins sur des artistes cultes (Suzanne Vega, Patrick Watson, Godspeed You ! Black Emperor l’an dernier) : les Barr Brothers et PUP sont les gros noms du premier jour, Broken Social Scene et Rhye le second. S’ajoutent Helena Leland, Charlotte Day Wilson, Pierrre Kwenders, le duo Heartstreets. Tire le coyote revient. D’autres noms suivront.

La journée « Mile Ex End rigole » misera moins sur les grosses pointures que la génération montante et l’attrait d’une sortie familiale : mentionnons la participation de Mehdi Bousaidan, Rosalie Vaillancourt, Julien Lacroix, Virginie Fortin, Adib Alkhalidey, Guillaume Wagner. Et l’Oktoberfest ? Qui vivra boira. Le site mileexend.com fournit les détails disponibles : on en saura plus au courant de l’été.