Les têtes connues du Domaine Forget

Marie-Nicole Lemieux
Photo: Geneviève Lesieur Marie-Nicole Lemieux

Le 38e Festival international du Domaine Forget, qui se déroulera du 18 juin au 21 août 2016, soulignera les 20 ans de l’inauguration de la salle Françoys-Bernier.

Le Festival est présenté comme celui du « renouveau ». Certes, si vingt-cinq de la centaine d’artistes ne sont jamais venus en Charlevoix, cela veut tout de même dire que 75 % sont des têtes bien, et même très bien connues.

On retrouvera donc Jean-François Rivest et Benedetto Lupo en ouverture avec Les Violons du Roy dans le 25e Concerto de Mozart, le 18 juin, et Bernard Labadie et Marie-Nicole Lemieux en clôture le 21 août, dans un programme Bach, Vivaldi Mozart. Fabien Gabel et l’OSQ amèneront la violoncelliste Emmanuelle Bertrand dans Tout un monde lointain de Dutilleux le 23 juillet. Nouveaux venus : l’Orchestre de chambre McGill et Sharon Azrieli Perez, le 31 juillet, et I Musici dans une association avec Alain Trudel pour un concert « paroles et musique ».


Mélange des disciplines
 

Dans le plus beau mélange des disciplines, Stephen Kovacevich, Wolfgang Holzmair, Emmanuel Pahud, Anssi Kartunen et Olivier Godin animeront le 3 juillet un concert dégustation avec Jean Soulard. Les amateurs de guitare guetteront la venue de Pepe Romero (9 juillet). Parmi les habitués, on retrouvera l’Orchestre de la francophonie avec Jean-Philippe Tremblay et Alexandre da Costa, ainsi que Marc-André Hamelin, en récital le 13 août. Jan Lisiecki donnera un autre récital de piano, le 16 juillet, au lendemain d’un marathon de musique de chambre.

Au registre des nouveautés, on nous annonce qu’une agence offrira des départs de Québec en autocars pour trois concerts de la saison et que le partenariat avec le Palazzetto Bru Zane fournira de la matière pour sept concerts affichant des oeuvres de Camille Saint-Saëns. Pour honorer la salle, des conférences sont prévues, données par Tateo Nakajima, président de la firme d’acousticiens Artec ; Marc-André Hamelin, qui a choisi le piano ; Élise Paré-Tousignant, directrice artistique de 1993 à 2001, ainsi que Bernard Labadie, qui a suivi le projet et a été le premier à diriger dans la salle.

Un événement-bénéfice pour le fonds de bourses Jacqueline et Paul Desmarais aura lieu le dimanche 24 juillet.

Renseignements : www.domaineforget.com et 1 888 336-7438