Quand Baie-Saint-Paul devient festive

Sur la rue festive!
Photo: Francis Gagnon Sur la rue festive!

Né d’une simple idée portée à bout de bras par des jeunes de la région, le Festif de Baie-Saint-Paul tiendra en juillet sa septième édition, avec une programmation musicale particulièrement éclectique et a priori prometteuse. La preuve qu’à force d’efforts, les organisateurs ont réussi à convaincre tout un chacun du caractère incontournable de ce rendez-vous annuel dans Charlevoix.

Le directeur général et artistique du festival, Clément Turgeon, n’a pas encore 30 ans. Pas étonnant, dans ce contexte, que lui et toute la petite équipe du Festif aient dû batailler fort pour convaincre élus et gens d’affaires de la pertinence d’un festival qui, il faut bien l’admettre, bouscule la quiétude d’une municipalité habituellement bien tranquille.

« Nous avons mis beaucoup d’efforts pour prouver que le Festif pouvait être non seulement viable, mais aussi attirer des jeunes dont Baie-Saint-Paul a bien besoin, mettre notre région en valeur en présentant ses produits, etc. Nous sommes fiers d’avoir réussi », souligne-t-il. Lors de la première édition, tenue dans un parc en 2010, un peu plus de 2000 personnes se sont déplacées. L’an passé, les entrées ont passé le cap des 20 000 festivaliers.

Plus de 45 artistes

L’aventure se poursuit cette année sur une quinzaine de scènes et avec un peu plus de 45 artistes. Et on ratisse large. « On vise un maximum d’éclectisme, mais sans tomber dans le “n’importe quoi”, résume Clément Turgeon. Oui, on veut que les jeunes y trouvent leur compte, mais on essaie d’être le plus inclusifs possible. »

Inclusifs, oui, avec Plume Latraverse en formule trio, ou encore Yves Lambert. Mais la programmation se veut, oui, éclectique à souhait. On voyage ainsi, au gré des scènes et des heures du jour et de la nuit, des Soeurs Boulay à Dead Obies, en passant par Koriass, Canailles, Les Hôtesses d’Hilaire, Les Goules, Grimskunk, Dumas et même The Barr Brothers.

Sur la grande scène extérieure, entre deux bières d’une microbrasserie locale, on pourra voir et surtout entendre le nouveau spectacle de Yann Perreau, mais aussi Champion et ses G Strings. Ariane Moffatt y sera aussi.

Baie-Saint-Paul étant nichée au coeur d’une baie de l’estuaire du Saint-Laurent, le Festif a choisi de tenir trois spectacles fort prometteurs directement sur le quai. Safia Nolin y sera, mais aussi Fred Fortin, avec son nouvel album Ultramarr. Même chose pour Avec pas d’casque, qui viendra y tester son nouveau spectacle, avec le fleuve en toile de fond.

La formule franchement invitante des « Imprévisibles » revient elle aussi, avec des spectacles annoncés à la dernière minute, durant le Festif, et tenus dans des lieux « insolites et typiques » de Baie-Saint-Paul.

Le Festif

À Baie-Saint-Paul du 21 au 24 juillet 2016