L’automne de Jean-Sébastien Bach

À la mi-septembre, Kent Nagano, l’OSM et son chœur inaugureront l’intégrale des cantates de Bach à la salle Bourgie, un long et ambitieux programme sur plusieurs années qui impliquera nombre d’ensembles d’ici.
Photo: Marco Campanozzi À la mi-septembre, Kent Nagano, l’OSM et son chœur inaugureront l’intégrale des cantates de Bach à la salle Bourgie, un long et ambitieux programme sur plusieurs années qui impliquera nombre d’ensembles d’ici.

Le voyage débutera les 13 et 14 septembre et durera jusqu’en 2022 : Kent Nagano, l’OSM et son choeur inaugureront l’intégrale des cantates de Bach de la salle Bourgie, qui impliquera nombre d’ensembles d’ici.

 

Le rythme de présentation de l’intégrale des cantates de Bach sera de huit concerts par saison pendant huit saisons. Clavecin en concert (30 novembre), le Studio de musique ancienne (13 décembre) et, par la suite, Caprice, Les Violons du Roy et Les Idées heureuses seront les principaux ensembles sollicités cette saison par cette gigantesque entreprise.

 

Jean-Sébastien Bach sera donc omniprésent à Montréal puisque le remarquable Festival Bach se tiendra — indépendamment de l’initiative de la salle Bourgie — du 23 novembre au 6 décembre. Les invités vedettes du millésime 2014 sont le Freiburger Barockorchester en ouverture, Sergeï Babayan dans le premier livre du Clavier bien tempéré et le chef Masaaki Suzuki, qui dirigera l’OSM les 3 et 4 décembre. L’Orchestre de chambre McGill présentera les concertos à plusieurs clavecins. Le Messie de Haendel des Violons du Roy, le 5 décembre, compte aussi parmi les concerts du Festival.

 

Bernard Labadie, selon nos informations, devrait y être remplacé par Trevor Pinnock alors qu’en ouverture de saison des Violons, le 19 septembre, c’est un chef viennois, Thomas Rösner, qui accompagnera Alexandre Tharaud. S’agissant du Messie, on note une recrudescence des présentations après des années de disette : l’OSM le proposera les 9 et 10 décembre, et l’Orchestre de chambre McGill le 15 décembre.

 

Les Ladies ouvrent le bal

 

Le coup d’envoi de la saison musicale montréalaise ne sera pas donné par l’OSM, cette année, mais par le Ladies’ Morning Musical Club (LMMC), qui recevra James Ehnes, le dimanche 7 septembre à la salle Pollack. Le Quatuor Takács, le Trio Pasquier, Stewart Goodyear et le Trio Montrose sont les invités du LMMC cet automne, alors que Leonidas Kavakos et Yuja Wang seront les têtes d’affiche de Pro Musica, à la Maison symphonique, le 15 novembre. Pro Musica présentera aussi, en octobre, le Trio Wanderer et le Quatuor Belcea.

 

Retour à l’OSM, donc, et un lancement de saison les 10 et 11 septembre avec Roméo et Juliette de Berlioz. Septembre sera un mois de préparation intense de la Tournée asiatique de l’orchestre, en octobre. Kent Nagano rodera les programmes jusqu’au 23 septembre et, le 30 septembre, l’OSM « symphonisera » Les Trois Accords. Autres rendez-vous à noter : la venue du violoniste Christian Tetzlaff dans le 2e Concerto de Szymanovski (4 et 6 novembre), le Concerto pour orgue de Jacques Hétu, le 9 novembre, et la présence du remarquable ténor Vittorio Grigolo au Concert de Noël.

 

La saison du Métropolitain s’ouvrira le 3 octobre avec la 10e Symphonie de Mahler sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, qui a choisi pour son autre concert, le 30 novembre, la 2e Symphonie de Sibelius, que Kent Nagano dirigera en mai 2015. Le 4 octobre, on ira faire un tour à l’Université de Montréal (UdeM) pour y entendre Jean-François Rivest diriger la Symphonie gaspésienne de Claude Champagne pour le 50e anniversaire de l’inauguration de l’auditorium qui porte son nom.

 

Le temps fort d’I Musici et Jean-Marie Zeitouni sera un concert à la Maison symphonique le 14 novembre, avec le Requiem de Mozart dans la version de Robert Levin. Autre Requiem, celui de Brahms, à l’UdeM, le 6 décembre, en commémoration du 25e anniversaire de la tuerie de Polytechnique. L’Université McGill rendra hommage à Franz-Paul Decker le 29 novembre à l’Église Saint-Jean-Baptiste. Alexis Hauser dirigera notamment la Symphonie alpestre de Strauss.

 

Des voix

 

L’Opera de Montréal débutera sa saison avec Nabucco le 20 septembre, puis, le 8 novembre, affichera Le barbier de Séville de Rossini, avec un tandem de chanteurs qu’il fait plaisir de revoir : Étienne Dupuis et Mireille Lebel. Le barbier de Séville remplacera par ailleurs The Death of Klinghoffer dans la liste des retransmissions du Metropolitan Opera au cinéma, le 22 novembre. Dans lesdites retransmissions, nous vous recommandons de ne pas manquer deux spectacles dirigés par James Levine : Les noces de Figaro (18 octobre) et Les maîtres chanteurs de Nuremberg (13 décembre). Notez d’ores et déjà qu’Opera McGill programmera Les noces de Figaro en janvier 2015. Auparavant, entre le 13 et le 16 novembre, Pygmalion de Rameau et Venus and Adonis de John Blow seront à l’affiche.

 

Pour les amateurs de voix, sont à mettre à l’agenda le récital de la soprano colorature québécoise Marie-Eve Munger, le 30 novembre, au Conservatoire pour la Société d’art vocal, et la présence de Shannon Mercer au programme de l’Ensemble Caprice le 20 septembre, à la salle Bourgie, une salle dont, outre Bach, le thème principal de programmation tournera cet automne autour de l’expressionnisme en Allemagne et en France entre 1900 et 1914.

 

Des contemporains

 

Quelques autres nouvelles des bouillonnements créatifs de l’automne : le Quatuor Bozzini entame une tournée européenne (Benelux, Allemagne, Angleterre) L’ECM+ et Véronique Lacroix partiront en tournée pancanadienne avec le programme Génération 2014, proposé à Montréal le 13 novembre, Pentaèdre créera une oeuvre d’Éric Champagne le 24 novembre à la salle Redpath, et la Société de musique contemporaine du Québec ouvrira sa saison le 26 septembre à la salle Pierre-Mercure par un concert intitulé City Life et prépare le rendez-vous Montréal/Nouvelles Musiques 2015 sur le thème de l’environnement et des nouvelles technologies.

 

Le Nouvel Ensemble moderne annonce le lancement d’un disque consacré au compositeur libanais Zad Moultaka, participera au colloque organisé en octobre par l’Université McGill sur Gérard Grisey et la musique spectrale et tiendra son 12e FORUM International des jeunes compositeurs du 1er au 21 novembre.

 

L’Ensemble Transmission se produira les 10 octobre et 12 décembre à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, et le Festival Akousma, qui couvre tout le spectre des musiques électroacoustiques, se tiendra du 5 au 8 novembre.

Cinq concerts incontournables

13 et 14 septembre. Kent Nagano lance l’intégrale des cantates de Bach à la salle Bourgie.

3 octobre. Yannick Nézet-Séguin dirige la 10e Symphonie de Mahler (version D. Cooke).

15 novembre. Leonidas Kavakos et Yuja Wang en récital à la Maison symphonique.

23 novembre. Le Freiburger Barockorchester ouvre le Festival Bach (Maison symphonique).

16 et 18 décembre. Concert de Noël de l’OSM avec le ténor Vittorio Grigolo (notre photo).


À voir en vidéo