Lanaudière - L’année de tous les centenaires

Christophe Huss Collaboration spéciale
Yannick Nézet-Séguin rendra hommage au compositeur allemand Richard Wagner.
Photo: Frédéric Antoun Yannick Nézet-Séguin rendra hommage au compositeur allemand Richard Wagner.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Le Festival de Lanaudière, qui se tiendra du 13 juillet au 11 août, a manifestement été inspiré par les diverses commémorations en 2013.

Plusieurs anniversaires importants les bicentenaires de Verdi et Wagner (200e), les centenaires de Britten et Lutoslawski, ainsi que le 50e anniversaire du décès de Francis Poulenc — sont fêtés cette année. 
 
Ainsi, si, le samedi 13 juillet, le festival s’ouvrira avec JeanMarie Zeitouni et Alain Lefèvre dans le Concerto en sol de Ravel, la seconde par tie, elle, sera consacrée au grandiose Concer to pour orchestre de Lutoslawski ; choix osé pour un concer t d’ouver ture, mais qui sera suivi, on l’espère, par les festivaliers.
 
Le samedi suivant, 20 juillet, Jean-Marie Zeitouni reviendra, avec Stéphane Tétreault, dans un hommage à Britten, avec la Cello Symphony et les quatre interludes marins de l’opéra Peter Grimes. Le Cantus in memoriam of Benjamin Britten d’Arvo Pärt et Les pins de Rome de Respighi compléteront le programme.
 
Soirée classique

Le 27 juillet sera très classique, avec Bernard Labadie, Les Violons du Roy et le pianiste Ronald Brautigam. Au programme : le 3e Concer to de Beethoven, et les Symphonies no33deMozartetno103de Haydn. Brautigam mettra ainsi un point final à une semaine qui le verra donner deux récitals en solo pour le festival. L’un, le lundi 22 juillet à SainteMélanie, avec la Sonate pathétique et la 11e sonate de Beethoven, la Sonate no 62 de Haydn et le rare Quintette pour piano et vents de Beethoven. L’autre, le mardi 23 juillet, à SaintAlexis-de-Montcalm, avec des œuvres pour piano de Mendelssohn et le Quatuor pour piano et cordes opus 47 de Schumann. Cette semaine sera très riche pour les amateurs de piano, puisque Marc-André Hamelin sera en récital à l’amphithéâtre le vendredi avec la Sonate Hob. XVI.20 de Haydn, la 3e sonate de Scriabine et la 2e sonate de Medtner.
 
La fin de semaine suivante verra l’entrée en scène de Fabien Gabel et de l’OSQ dans leur programme avec l’altiste Antoine Tamestit, joué le lendemain au Domaine Forget : Symphonie pastorale de Beethoven et Harold en Italie de Berlioz. Le samedi 3 août, Jean-Marie Zeitouni reprendra le chemin des commémorations, avec une grande soirée Verdi, un compositeur ser vi par Marjorie Owens, Jamie Bar ton, Russell Thomas et Quinn Kelsey.
 
Ce n’est pas faire injure à tous les ar tistes que de dire que le week-end for t sera le suivant, avec l’arrivée de l’OSM et Kent Nagano, d’une par t, et de Yannick Nézet-Séguin, d’autre part. Le vendredi 9 août, Nagano dirigera James Ehnes et Jan Vogler dans le Double concer to de Brahms. Le lendemain, il s’associera à Emanuel Ax dans le 27e concer to de Mozar t. Les symphonies seront l’Héroïque de Beethoven et la Titan de Mahler.
 
Wagner en clôture

Clou et clôture du festival, Yannick Nézet-Séguin rendra hommage à Wagner avec une version de concer t de Lohengrin, dimanche 11 août à 17 h. Brandon Jovanovitch sera Lohengrin, Heidi Melton, Elsa, Deborah Voigt, Ortrud, et Andrew Foster-Williams, Telramund.
 
En marge de ces rendez-vous phares, le Festival de Lanaudière proposera également ses concer ts dans les églises et, le vendredi 19 juillet, une grande fête du chant choral, avec la Misa a Buenos Aires de Mar tín Palmeri, une messe chantée sur de la musique de tango argentin, ainsi que le Te Deum de Karl Jenkins, l’un des compositeurs de musique chorale les plus en vogue du moment. Si vous avez toujours voulu chanter dans un chœur et rêvez de vous produire à l’amphithéâtre, le festival organisera le 13 juillet des ateliers gratuits dont les par ticipants seront ensuite invités à chanter dans une cour te œuvre au programme de ce concert.